Cette année c'est nous qui recevons la famille pour le traditionnel réveillon. Chez nous on ne fête que le réveillon, car nous tenons à pouvoir le 25, jouer avec les cadeaux reçus à Noël. Nous avons la chance que nos familles respectives s'entendent bien, et qu'elles soient toujours contentes de se retrouver, et puis aussi nous sommes une petite famille, ça aide pas mal.

Alors depuis lundi je m'active aux fourneaux, avec plus ou moins de bonheur, masi ça devrait être pas mal quand même.

 

Au menu :

Apéro:

 

Clafoutis d'apéro

Verrines ricotta-oeufs de poisson

Verrines tomates féta

Guacamole

 

Entrées

 foie gras.

Terrine de poisson chichi pompon au micro-ondes

Plat

Brochettes de la mer sucrées-salées

 

Salade (toute lavée, dans un joli petit sachet pas écolo, mais je déteste trop laver la salade)

 

Fromage ( tout fait aussi celui là)

 

 Desserts:

Mousse au chocolat glacée aux poires

Panacotta aux coulis de fruits rouges

Macarons fruits rouges.

 

J'essaie de faire avec les enfants, mais parfois (si gentils soient ils) ils m'agacent un peu les nerfs. je leur dit qu'ils vont cuisiner dans la journée, et ils choisissent le moment le plus délicat de toutes les recettes, pour débouler dans la cuisine.

"Maman, quand est-ce qu'on cuisine ?"

"Plus tard, je termine"

"Pourquoi plus tard?

"Parce que je finis ça, c'est pas facile"

"Pourquoi c'est pas facile?"

S'en suit toute une série de pourquoi, à laquelle je réponds excédée au bout de 10 minutes par un désormais traditionnel PARCE QUE OUI !!!!!

 

Pendant que j'écris cet article ils sont à pied d'oeuvre, pour préparer les clafoutis. Moi je lutte, pour ne pas aller les enguirlander parce qu'ils sont en train d'en mettre partout.

C'est ça aussi laisser ses enfants accéder à l'autonomie, c'est accepter de passer 1/2 heure à nettoyer la cuisine après leur passage.

Bon ben ça y est c'est l'heur du ménage, bouououh !!!!

Retour à l'accueil