En maternelle souvent quand on exploite un album en classe on fabrique des flash cards ( FC pour la suite de l'article, la flemme m'étreind....).

Terme barbarre issu du cerveau malade des pédagos, mais qui nous rend bien des services, il faut l'avouer.

Ces FC nous servent à fixer le vocabulaire, vu grâce aux albums. On y trouve très souvent une illsutration ou une photo, mais aussi le mot dans le cas des maternelle dans une ou plusieurs graphies. 

 

 

 

                                                            En voilà une, histoire d'être plus claire.

  flash car chine1

 

 

  

 

Elles ont l'avantage d'être partagées par tous mais aussi manipulables par les élèves, y compris les mâchouilleurs et autres nez qui coulent, puisqu'elles sont souvent plastifiées et donc lavables.

L'idée m'est venu de réaliser à partir des FC que j'utilise cette année des imagiers ( attention ils comportent tous une erreur : il n'y a pas de déterminant).

Donc j'ai réalisé ces FC avec Publisher. J'ai d'abord fait un "cadre" vierge et paramétré ( avec les polices de caractères ), que je copie colle dans chacun de mes nouveaux documents.

 

La démarche :

Scanner ou importer toutes les images dont on aura besoin ( je fais une petite liste que je barre au fur et à mesure histoire de n'oublier personne). Et les travailler si nécessaire : dimension, rognage j'en passe. Faites tout ça avant de faire le document publisher. C'est répétitif et pas bien compliqué mais bien chiant s'il faut aller d'un truc à l'autre en permanence

Après on insère les images et on tape le texte.

Jusqu'à épuisement des images.

On ENREGISTRE son document publisher dans un endroit dont on se souviendra.

 

Les FC sont faites.

Ensuite il faut enregistrer chaque page séparément (dans un endroit dont on se souviendra aussi) :

enregistrer sous

         type de fichier JPEG File interchange ( en bas de la fenêtre).

 

Chaque page du document publisher est alors devenue une image, qu'il ne reste plus qu'à insérer dans un fichier word et de les traiter comme des images pour la mise à la taille que l'on souhaite.

 

Voilà l'imagier est prêt.  On le plastifie et on se l'attache avec une attache parisienne histoire de ne pas perdre les images de l'imagier. Après tout ce boulot ce srait quand même trop dommage.

On marque le prénom de chaque élève au dos des images, sinon quand on les utilise Truc aura 4 ours polaires mais plus de panda et Bidule aura 3 chinoises mais plus de kangourou et refaire les paquets avec un paquet témoin après chaque séance ça saoûle bien .

Alors après on peut faire plein de trucs du tri, de la lecture, de la recherche d'indice. Nous on le passera également dans la classe suivante où il sera enrcihit. L'avantage c'est aussi que chaque élève a le sien.

 

J'ai utilisé les logiciels de pack office parce je les ai mais tout ça doit être possible avec les trucs de oppen office.

 

J'ai donc à dispo ( sur demande et envoyé par mail ) les flash cards et imagiers relatifs à Méli-Mélo en Chine et au pays des kangourous, de Maman tu m'aimes ( thèmes des pôles).

En fait j'aurais aimé pouvoir les envoyer par mail, mais ils sont trop lourds même compressés. Le seul qui veuille bien passé est celui qui est paramétré et vierge.

Seront aussi faits ceux de Méli-Mélo et les indiens, et Méli-Mélo en Afrique ( là je ne suis pas certaine des titres mais en gros ce sont les thèmes). J'ai aussi le documents vierge pour les ceusses qui n'en voudraient et qui bosseraient sur autre chose ( le jardin, les chiens, la ferme, les parents d'élèves chiants .......).

La démarche fonctionne aussi pour les collègues qui font anglais dans leur classe.

 

Pour finir un peu d'auto satisfaction : j'ai bien bossé, bon j'ai quand même passé 1h à me souvenir comment j'avais la première fois, d'où cet article, parce que le coup d'après j'aurai de nouveau oublié, au moins je saurai où chercher.

 

Retour à l'accueil